Portugal : autorisation de voyages touristiques

La pandémie de la Covid-19 a longtemps handicapé l’industrie du tourisme. Le  retour timide des vacances à l’extérieur s’observe dans certains pays comme le Portugal. Découvrez à travers cet article la décision du gouvernement portugais par rapport aux voyages.

La décision du gouvernement portugais

La saison des voyages arrive à grands pas et chaque pays prend des dispositions pour accueillir les touristes. Le samedi 15 mai dernier, le ministère de l’Intérieur du Portugal a annoncé la levée des restrictions de voyage vers certains pays européens.

Pour assurer la sécurité sanitaire de sa population, certaines conditions ont quand même été posées par le gouvernement portugais. Les voyageurs doivent provenir de pays dont le nombre de cas de contamination pour 100 000 habitants est inférieur à 500. De plus, tout passager en direction du Portugal dont l’âge est supérieur à 2 ans doit présenter avant son embarquement un test PCR négatif datant de moins de 72 heures.

Les 8 pays qui sont encore sujets aux restrictions de voyage

Huit pays restent encore limités en ce qui concerne les voyages. Parmi ceux-ci, 5 appartiennent à l’Union européenne. Les ressortissants de ces pays ne sont pour l’heure autorisés à voyager vers le Portugal que pour des raisons essentielles. Les déplacements pour les études, la profession, la famille et la santé sont donc acceptés. Les pays de l’UE concernés par cette décision sont le Chypre, la Croatie, la Lituanie, les Pays-Bas et la Suède. Les trois autres pays qui ne font pas partie de l’UE sont l’Afrique du Sud, le Brésil et l’Inde.

Des mesures sont prises pour les voyageurs en provenance de ces pays que le gouvernement considère comme à risque. De ce fait, ces ressortissants sont sujets à une quarantaine de 14 jours après leur arrivée sur les terres portugaises.

Il semble que la crise sanitaire qui persiste n’empêchera pas certains voyageurs de vivre leurs vacances de rêves, dans le strict respect des gestes barrières.

 

/ by

Post Author: